La plupart d’entre nous savons que notre personnalité est différente au travail. Aller au bureau implique de laisser quelques-unes de nos excentricités et de nos caractéristiques à la porte. Mais pour quelles raisons ? À première vue, ne montrer qu’une partie de votre personnalité ne semble pas être un drame. Pourtant, la plupart du temps, vous limitez votre potentiel et votre bien-être sur votre lieu de travail. 

 

On entend souvent que notre vraie personnalité implique des traits de caractère qui pourraient déranger nos collègues. En effet, les changements d’humeur peuvent perturber le travail, et le bureau ne devrait pas être un endroit où on se comporte de la même façon que chez soi. Cependant, il doit tout de même être un endroit où chaque employé peut être soi-même.

En tant qu’employeur, un de vos objectifs est de créer un lieu de travail où, justement, les collaborateurs peuvent exprimer leurs vraies personnalités. Ainsi, ils se sentiront valorisés et donneront le meilleur d’eux-mêmes. Vous ne pouvez pas vous permettre de penser que l’engagement collaborateur est juste un concept en vogue. Si c’est le cas, ce sont vos résultats qui en seront affectés.

 

Des chercheurs d’Harvard et du MIT ont découvert que les employés les plus heureux sont 31% plus productifs et 55% plus créatifs. Cette étude a montré que les employés qui ne sont pas engagés dans leur entreprise ont un taux d’absentéisme plus élevé de 37% et font 60% plus d’erreurs. De la même manière, une étude conduite par l’Université de Warwick montre que les employés les plus heureux testent davantage de solutions et sont ainsi plus à même à trouver les bonnes réponses.

 

Le graphique ci-dessous montre que les employés qui ont été exposés à une expérience pour améliorer leur humeur (colonnes « treated ») travaillent davantage et essayent plus de résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés.  

 

 

 

On le sait, le bonheur des employés a un véritable impact sur leur performance. De légers changements d’habitudes sur le lieu de travail peuvent avoir un impact considérable sur le bonheur et le confort ressentis par les employés.

 

Voici quelques exemples des pratiques capables de mettre les employés à l’aise et d’améliorer leur bien-être au travail :

 

  • Définir les valeurs de l’entreprise. Mettre en place des règles claires de ce qui est acceptable ou non. De fait, encourager les employés à être fidèles à eux-mêmes peut paraître illogique, pourtant, en leur exposant ce qui n’est pas permis, ils se sentent davantage à l’aise. Cela leur permet de s’exprimer dans le cadre de ces directives.

 

  • Des heures de travail flexibles et la possibilité de pouvoir travailler de chez soi. Vos employés ont aussi une vie. Leur bonheur et leur concentration seront affectés s’ils ressentent que leur travail prend le dessus sur leur vie personnelle, et cela les empêchera d’accomplir de nouvelles choses. Il faut donc leur permettre de modeler leur travail autour de leur vie et vice-versa.

 

  • Un espace de travail dédié à des activités extra-professionnelles. Mettez à disposition des endroits où vos employés peuvent se reposer, faire une pause et se changer les idées. Cela leur permettra d’interagir avec plus de liberté, développer de meilleures relations de travail et de montrer plus facilement des aspects de leur personnalité.

 

  • Mettre en place une initiative qui permet aux employés de s’exprimer librement sans craindre de répercussions. Les employés ont souvent des idées d’amélioration pour leur travail mais estiment qu’ils n’ont pas la légitimité pour les proposer. L’ancienneté, la dynamique de groupe, ou la simple timidité peuvent les empêcher de s’exprimer. Mettre en place un système où les employés sentent qu’ils peuvent partager leurs idées peut résoudre ces problèmes.

 

Démocratiser ces pratiques peut non seulement aider à améliorer leur bien-être au travail, mais peut aussi améliorer leurs performances. Des employés heureux sont des employés impliqués. Quand ils ne le sont pas, ce sont les bénéfices de votre entreprise qui en pâtissent.

 

En bref, la flexibilité dans les horaires de travail ou la possibilité de travailler chez soi permettra d’améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Les espaces de travail dédiés aux activités extra-professionnelles leur permettra de se sentir plus à l’aise au travail. Une initiative pour que vos employés puissent partager leurs idées encouragera le partage de bonnes pratiques, l’échange de connaissances et ainsi, vous permettra de trouver des solutions à vos problèmes.

Finalement, pouvez-vous dire que votre entreprise fait assez pour encourager vos employés à être eux-mêmes ?